En ce mois d’avril, je vous ai à nouveau concocté une sélection de films (rappelez-vous, la première était sur le thème de l’amour). Cette fois, le thème ce sont les animaux. J’ai toujours été passionnée par les animaux. Fascinée par leur façon de communiquer avec nous sans que l’on partage le même langage. Alors j’ai fait une sélection de mes films préférés qui mettent à l’honneur la beauté du monde animal. Qu’il soit domestique ou sauvage, l’animal est un être vivant à part entière qu’il faut respecter. Malheureusement, dans ce monde, on a tendance à considérer les animaux comme des meubles. J’ai un avis plutôt tranché sur le fait de retenir les animaux captifs ou pire, de les transformer en bête de foire. Je ne suis pas pour les zoos et les cirques, mais mon combat s’attarde surtout contre les parcs aquatiques. Pour me comprendre, allez voir les deux documentaires suivant: The Cove, de Louie Psihoyos et Blackfish de Gabriela Cowperthwaite. Fermons cette parenthèse pour nous consacrer aux animaux en tête d’affiche. Les films avec les animaux sont bien souvent un prétexte pour nous montrer des paysages à couper le souffle. Ils m’apportent une certaine sérénité. Les histoires avec les animaux sont, en général, tendres et douces même si parfois elles peuvent tourner au drame.

Jean-Jacques Anneau et les animaux

S’il y a bien un réalisateur français qui aime mettre les animaux en avant c’est Jean-Jacques Anneau. En 1988, il sort L’ours. Adaptation du roman de James Oliver Curwood, Le Grizzly. C’est l’histoire d’un ourson orphelin et maladroit adopté par un ours solitaire. C’est cet ours solitaire qui va remplacer la maman de l’ourson et faire son apprentissage. Nos deux ours seront poursuivis tout au long du film par deux chasseurs, avant que l’un d’entre eux succombe à la beauté et à la dignité de ces animaux. Un film qui prend aux tripes. L’ours a eu un grand succès en France puisqu’il a fait 9 millions d’entrées au cinéma.

Animaux 11

Cliquer sur l’image pour voir la bande-annonce

En 2004, le célèbre cinéaste français sort à nouveau un film à propos des animaux. Deux frères, l’histoire de deux jeunes tigres, Koumal et Sangha. L’intrigue se déroule dans les années 20, en Indochine. Les deux frères vont être capturés par des pilleurs de temple. Séparés, ils vont grandir dans deux atmosphères très différentes. 1 an plus tard, ils seront réunis, mais je ne vais pas vous raconter la fin. C’est une histoire très touchante et pleine d’émotion. En plus de vous mettre la larme à l’oeil, le film montre toute la beauté des tigres et de la terre d’Indochine.

animaux 10

Cliquer sur l’image pour voir la bande-annonce

Son dernier film, de 2015, met en avant les loups. Plus particulièrement les loups mongols. Le Dernier Loup est un film inspiré du roman Le Totem du loup de Jiang Rong. L’histoire se déroule en 1967, lors de la 2ème année de la Révolution Culturelle Chinoise. Un jeune Chinois, Chen Zhen, est envoyé en MongolieIntérieur pour éduquer un peuple de bergers nomades. Mais c’est plutôt lui qui va apprendre la culture mongole. Alors que le peuple mongol a un profond respect pour les loups, un officier du gouvernement chinois va décider d’exterminer tous ceux de la région. C’est à ce moment-là que Chen Zhen va décider de recueillir un louveteau pour l’étudier. Le jeune chinois va alors développer une relation avec ce loup. C’est un film très poignant une fois encore. Dans ce film, Jean-Jacques Anneau nous fait découvrir les paysages époustouflants de la Mongolie.

animaux 9

Cliquer sur l’image pour voir la bande-annonce

Dans ces 3 films mettant en avant les animaux, Jean-Jacques Anneau dénonce la cruauté de la chasse et du braconnage. Il montre sur grand écran que les animaux sauvages doivent le rester, qu’ils font partie intégrante de la nature, de notre planète. Chacun doit trouver sa place, aussi bien l’Homme que l’Animal.

 

Des animaux fascinants: Les loups

Parmi les animaux sauvages les plus mystérieux et fascinants, on retrouve les loups. Ils sont d’ailleurs souvent à l’honneur sur le grand écran. Un film qui a marqué mon enfance, Croc-Blanc. Réalisé par Randal Kleiser en 1991 et adapté du roman éponyme de Jack London de 1906. Croc-Blanc est un chien-loup qui va perdre sa mère, une louve, peu après sa naissance. Il sera recueilli par Castor-Gris un Amérindien. Mais c’est avec Jack, un jeune chercheur d’or arrivé en Alaska pour reprendre la mine de son père décédé, qu’il va créer un réel lien d’amitié. Même si les débuts sont difficiles en Croc-Blanc et Jack, une vraie relation amicale va se créer entre les deux protagonistes, de quoi faire couler quelques larmes.

animaux 8

Cliquer sur l’image pour voir la bande-annonce

Un autre film mettant en avant les loups a retenu mon attention pour cette sélection. Il s’agit de Survivre avec les loups de Véra Belmont sortis en 2007. Le film est tiré du roman de Misha Defonseca qui a reconnu en 2008 qu’il s’agissait d’une histoire inventée et non de son autobiographie. L’intrigue n’en reste pas moins fascinante. Misha, une petite fille de 8 ans a été séparée de ses parents, déportés par les nazis. Elle doit les retrouver, mais pour ça, elle ne possède qu’une boussole et une information cruciale, ils sont à l’Est. Elle va donc aller de la Belgique à l’Ukraine à pied, en passant par l’Allemagne et la Pologne. Pour survivre, elle va éviter la violence des hommes et intégrer une meute de loups. Même si cette histoire n’est pas réaliste, la jeune actrice Mathilde Goffart joue à merveille le rôle de Misha.

animaux 7

Cliquer sur l’image pour voir la bande-annonce

Autre réalisateur qui sait mettre la nature en valeur, Nicolas Vanier. Auteur de Loup en 2008, il sort une adaptation de son roman au cinéma en 2009. Loup est un hommage aux Évènes, peuple de l’océan, une ethnie du groupe des Toungouses du nord de la Sibérie et de l’Extrême-Orient russe (ça c’était pour votre culture général). C’est l’histoire de Sergueï, un nomade Évène éleveur de rennes, qui est chargé par son père de protéger une harde 3000 rennes contre les loups. Mais, tout en haut des montagnes de la Sibérie orientale, le chemin de Sergueï va croiser celui d’une meute de loups. Incapable de tuer la louve et ses louveteaux, il décide de protéger la meute. Cela va mettre en péril la sécurité de sa harde de rennes, mais aussi sa place au sein des Évènes. Un film sans artifice réalisé par Nicolas Vanier qui a passé 1 an aux côtés de ce peuple qui joue son propre rôle dans une histoire saisissante.

animaux 6

Cliquer sur l’image pour voir la bande-annonce

Le cheval et l’Homme

Comment faire une sélection sur les animaux au cinéma sans parler du film culte, L’Homme qui murmurait à l’oreille des cheveux ? Tom Booker soigne les chevaux en leur murmurant des mots à l’oreille. C’est justement ce dont a besoin le cheval de Grace MacLean, traumatisée depuis un grave accident au court duquel elle a perdu une jambe, mais surtout sa meilleure amie. Le lien qui unit un cheval à son cavalier est très puissant et le film réalisé par Robert Redford en 1998 (adapté du roman de Nicholas Evans, 1995) le montre bien.

animaux 5

Cliquer sur l’image pour voir la bande-annonce

L’histoire de Jappeloup est aussi un très bon exemple qui illustre à merveille le lien si particulier entre le cavalier et le cheval. Alors que personne ne croit au potentiel de Jappeloup de Luze comme sauteur d’obstacles en raison de sa taille, seule une poignée de personnes croient en lui. Pierre Durand, son cavalier, interprété par le très juste Guillaume Canet, va se battre pour faire de Jappeloup un champion. Le film de Christian Duguay sorti en 2013 retrace l’histoire vraie de ce fameux cheval qui a remporté de nombreux titres dans les années 80 (champion olympique, champion d’Europe, champion de France). Ce film véhicule aussi un message fort, ne jamais baisser les bras.

animaux 4

Cliquer sur l’image pour voir la bande-annonce

Nombreux sont les films racontant l’histoire d’un cheval et de son cavalier. En revanche, plus rares sont les films de qualités. Danse avec lui de Valérie Guignabodet, sortie en 2007, retrace l’histoire d’Alexandra, interprétée par l’exquise Mathilde Seigner, qui réapprend à vivre grâce à un vieux maître d’équitation dans un centre équestre abandonné. Après une violente chute de cheval qui l’a conduite à une grave blessure et à la perte de son mari qui l’avait trompé, la vie d’Alexandra n’est pas toute rose. Mais sa rencontre avec Samy va la changer, une sorte de thérapie grâce aux chevaux. Une histoire touchante qui prouve que les animaux ont un fort pouvoir sur notre bien-être.

animaux 3

Cliquer sur l’image pour voir la bande-annonce

 

Il semblerait que les enfants soient plus sensibles aux animaux. Dans Le renard et l’enfant de Luc Jacquet sorti en 2007, une petite fille, joué par Bertille Noël-Bruneau se lie d’amitié avec un renard. Malgré la nature farouche de l’animal, les deux protagonistes vont développer un lien particulier. Une histoire qui me touche particulièrement car j’ai toujours rêvé étant enfant de développer ce genre de lien avec un animal sauvage. Une belle histoire pleine d’innocence et de naturel. 

animaux 2

Cliquer sur l’image pour voir la bande-annonce

 

On dit que le chien est le meilleur ami de l’Homme. Cet adage est vérifié dans le film Hatchi, une histoire vraie adaptée au cinéma en 2009 par Lasse Hallström. Hatchi est un chien Akita qui a été recueilli par son maître, Parker, sur le quai d’une gare. Fidèle à son maître, il va prendre l’habitude de l’attendre tous les soirs au même endroit. Et ce, même après la mort de Parker, ici interprété par Richard Gere. Hatchi est le plus bel exemple de fidélité qu’un animal peut avoir envers son maître.

animaux

Cliquer sur l’image pour voir la bande-annonce

La beauté des animaux sauvages nous arrache bien souvent des larmes lorsqu’ils sont mis en scène. D’un autre côté, on sait bien que les animaux domestiques sont des bêtes à chagrin. Ils prennent une place démesurée au sein du foyer jusqu’à devenir un membre à part entière de la famille. Un lien très puissant unit les Hommes aux animaux, espérons que cela ne cesse jamais.