Je suis allée à l’avant-première de Jour J, le deuxième film de Reeem Kherici (Paris à tout prix) ! Une soirée girly autour du mariage ou nous avons pu rencontrer la réalisatrice et lui poser quelques questions !

Jour J – une comédie à l’humour facile mais efficace, pour les filles… Et les garçons. On rigole, on s’attendrit, on passe un bon moment. Reem Kharici, tourne en dérision les relations amoureuses, l’idéal du mariage et joue sur les clichés féminins et masculins. Le tout pour nous faire passer un message, ou plusieurs.

Le pitch ? Mathias (Nicolas Duvauchelle) à l’occasion d’une soirée arrosée, passe la nuit avec Juliette (Reem Kherici), une wedding-planneuse très libérée et bourrée de charme. Le lendemain, Alexia (Julie Piaton) la petite amie de Mathias découvre la carte de visite de Juliette, dans la veste de son cher et tendre. Alexia en déduit alors que Mathias allait la demander en mariage…. Mathias va alors vivre l’organisation de ce mariage avec sa future femme et sa maîtresse…

jour j

Alors me direz-vous, ça sent la comédie potache, sans fond. Oui, mais non. Tout d’abord parce que c’est drôle et tendre à la fois. Et ensuite parce Reem Kherici n’a pas passé quatre ans qu’à écrire des vannes, elle a aussi envie de nous faire passer plusieurs messages : 

« Je » avant « Nous »

Le message clé de ce film ! Ce n’est pas nouveau, mais il est parfois bon de le rappeler : avant d’être heureux à deux, il faut être une femme à part entière. Qu’est-ce que cela veut dire ? Et bien, se connaître, s’écouter, s’accomplir en tant que femme. Ne pas tout sacrifier pour l’autre, trouver son équilibre, seule, avant un équilibre à deux.

La revanche. 

Sans vous spoiler toute l’histoire, ce n’est qu’en grandissant, parfois, qu’on arrive à avoir sa revanche sur le passé : le personnage de Juliette, à eu une enfance pas très drôle, un père absent, une mère (joué par une Chantal Laubry merveilleuse) un peu déjantée qui essaie tant bien que mal de s’en sortir. Rejetée par le gang des blondes « filles de », Juliette est aujourd’hui sublime, libre et à la tête sur les épaules. Une belle situation professionnelle au travers d’un métier-passion vient parfaire le tableau. Comme quoi, il faut parfois être patiente et se donner les moyens !  

Les hommes, ces infidèles. 

Aaaah les pauvres hommes infidèles que nous flagellons à longueur de temps à coup de, « ce sont tous les mêmes ». Alors oui, peut-être que les hommes et les femmes, gèrent différemment ou réagissent différemment face à un problème, une incertitude ou une crainte. Mais au final, une infidélité cache souvent un problème plus profond propre au couple. Alors si nous discutions un peu plus ? D’ou l’importance de s’accomplir seul avant de s’accomplir à deux, valable pour vous aussi messieurs.

Alors oui, des messages peut-être « évidents », mais cela fait vraiment du bien de se le rappeler de temps en temps, un peu de légèreté saupoudrer de féminisme, c’est du feel good à l’état pur. 

L’état d’esprit ? Allez-y entre copines, ou entre potes, prêts à rire à des trucs cons et à finir votre soirée par un cocktail à vous marrer pour rien. 

 

Bonne séance !