montessori

 

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un sujet qui me tient à cœur, alors ne vous offusquez pas si jamais je suis un peu « remontée »…Nous allons parler de la méthode Montessori !

Je suis tellement agacée par ce que je peux lire un peu partout sur la pédagogie Montessori, que je n’ouvre même plus les billets. Non, le fait d’acheter un hochet estampillé Montessori, ne fera pas de votre enfant un Montessorien, non, non, non, le marketing est anti Montessori. Une fois les choses posées nous pouvons nous concentrer et je vais vous fournir le B-A-BA de cette pédagogie, enfin les grandes lignes, car chaque jour j’en apprends davantage.

 

La pédagogie Montessori ??? Késako

Si je devais vous fournir une définition, cela serait trop long, je vais juste vous dire, que selon mes formations et mon expérience, elle offre des possibilités pour chaque personne. Elle favorise la confiance en soi, elle permet l’autonomie, tout en respectant l’enfant dans son développement personnel. « L’enfant n’est pas un vase que l’on remplit, mais une source que l’on laisse jaillir », voilà ce que Maria Montessori souhaite nous faire comprendre par cette philosophie de vie.

Maria Montessori est la première femme médecin qui ouvrira en 1907 la première « casa dei bambini » (maison des enfants). Elle mettra à disposition des enfants un matériel adapté, pensé pour eux. Le plus pour ces enfants est, qu’elle les laissera libre de choisir eux mêmes les activités selon leur besoin.

Montessori a fait ces preuves à travers le monde, pourtant aujourd’hui la France reste encore à la traîne, puisque l’éducation Nationale refuse de valider cette pédagogie et ne reconnaît pas les écoles Montessori.

 

Les valeurs de la pédagogie Montessori

Le respect du rythme de chacun

L’enfant n’aura pas d’étiquettes, il sera respecté dans son savoir, et l’éducateur l’accompagnera dans cette voie avec bienveillance. De plus l’éducateur aura un rôle important, détecter (entre autres) les périodes sensibles de l’enfant.

La liberté

En effet, cette pédagogie offre une liberté dans un cadre très importante. Dans une classe, ou à la maison, les enfants sont libres des activités, quand celle ci leur a été présenté mais aussi libre de ne « rien faire ». Tout en respectant la concentration de chacun, dans une ambiance calme.

L’auto-correction

Une suite logique à la liberté, puisque le matériel, ou les activités proposées, doivent être auto-correctrice. L’adulte n’aura pas non plus d’attente de résultat. En effet il n’y a pas de notes, juste des progressions à observer pour suivre l’évolution de l’enfant et lui présenter le matériel adéquat à sa période sensible.

L’ambiance

Un facteur des plus important, puisque l’environnement offert aux enfants, doit être profitable à l’enfant. L’ambiance doit correspondre  aux enfants présents. Puisque le matériel a une corrélation spécifique entre eux, il existe une suite logique au matériel proposé.

La manipulation, la répétition, le sensoriel

Ils font partis intégrante de la pédagogie Montessori. En effet pour que l’enfant s’approprie une notion, il fera appelle à ses 5 sens, et se l’appropriera à force de répétition. Par exemple avec les blocs de cylindre, l’enfant aura une notion de poids, de mesure etc…

Une discipline intérieure

Elle sera posée tout au long de sa vie, et c’est en ça que Maria Montessori travaillait, elle pensait (déjà) que l’enfant si on le respectait, il respecterait les autres et soi même. Une logique imparable, non ?

La bienveillance

Un des piliers, il ne suffit pas de présenter des plateaux, pour l’adulte il est important d’évoluer, de changer son regard sur l’enfant, en le considérant comme un être à part entière.

 

Montessori, les différentes ambiances

A l’instar des niveaux que l’on peut connaître à l’école traditionnelle, Maria Montessori a plutôt réfléchit en terme de « groupe ». Montessori s’applique dès la naissance, dans la pédagogie Montessori nous avons donc :

  • 0 – 18 mois : le NIDO
  • 18 mois – 3 ans :  la communauté enfantine
  • 3 – 6 ans : la maison des enfants
  • 6 – 12 ans : l’école
  • 12 – 15 ans : Le Erdkinder

Tous ces niveaux offrent la possibilité en cours d’année de passer une étape, vous l’aurez compris dans la pédagogie Montessori rien n’est figée, pour éviter de freiner le développement.

Les périodes sensibles

Dans la pédagogie Montessori, l’éducateur a un rôle très important et délicat, détecter les périodes sensibles. « Ces périodes sont limitées dans le temps et ne concernent l’acquisition que d’un seul caractère déterminé. Une fois ce caractère développé, la sensibilité cesse pour être très vite remplacée par une autre source d’intérêts. » (Maria Montessori.). Plus précisément ces périodes permettent à l’enfant de s’orienter vers des activités. Un enfant dont on ne répond pas à son besoin va essayer d’attirer notre attention, souvent par des phases que nous nommerons maladroitement « bêtises ».

  • La période sensible du mouvement : Elle commence dans le ventre de la maman et se développe de 0 à 3 ans puis se continuera après pour le perfectionnement.
  • La période sensible de l’ordre : L’enfant a besoin de repère, de référence dans son environnement.
  • La période sensible du raffinement sensoriel : Auditives, gustatives, kinésthésiques….
  • La période sensible du langage : L’enfant va acquérir un long travail intérieur pour produire des sons, des mots, des phrases pour ensuite exprimer ses pensées.
  • La période sensible du comportement social : Besoin de présence d’autres humains. Il va explorer l’ambiance environnementale, et l’ambiance humaine, pour faire ses premiers pas vers la culture.

De la naissance à 6 ans

L’enfant de 0 à 6 va développer énormément de connaissance. Maria Montessori parle de l’esprit absorbant, un esprit d’enfant qui aura la possibilité d’apprendre aisément quantité de savoir.

La lecture…petit pas vers la pédagogie :

Si on pouvait arrêter d’offrir aux « marques » les valeurs qu’elles n’ont pas ça serait déjà un pas vers Montessori… Je vous invite donc vivement à lire si cette pédagogie vous intéresse :

  • L’enfant
  • L’esprit absorbant de l’enfant
  • L’éducation et la paix
  • L’enfant dans la famille
  • Éveiller, épanouir, encourager son enfant
  • Vivre la pensée Montessori à la maison
  • La pédagogie scientifique 1, 2, 3
  • etc….liste non exhaustive

Montessori à la maison :

Tout comme à l’école, l’environnement doit être pensé pour un enfant, pour l’aider à faire seul. Du coup il faut penser à la hauteur d’un enfant, tout en étant sécurisé, pour favoriser son autonomie.

  • La chambre, un espace épuré avec un lit où l’enfant peut sortir aisément et ce dès le plus jeune âge.
  • La cuisine : un marche pied, des meubles à hauteur, ou alors de quoi faire seul, des pichets plus petit pour se servir, et de la vaisselle cassable pour la correction (en effet les enfants feront plus attention en sachant que ça se casse)
  • Salle de bain : un espace adapté, avec à disposition : des mouchoirs, des lingettes lavables, brosse à dent, poubelle, miroir, etc….

Montessori 1

  • Salon : Aire des arts plastique, bureau, etc…selon chacun.
  • etc….

Montessori 5

Le matériel :

Le matériel pédagogique est spécifique à chaque tranche d’âge, et à chaque phase de développement :

  • Le matériel de vie pratique
  • le matériel sensoriel
  • le matériel de langage
  • le matériel de maths
  • le matériel de sciences
  • le matériel d’histoire géo
  • le matériel d’artMontessori 3
  • le matériel de musique

Montessori 2

Montessori 4

Ce matériel se décompose en période, et se présente dans une ambiance Montessori à l’enfant selon une méthodologie précise.

La pédagogie Montessori est une philosophie de toute une vie... Click To Tweet

 

Êtes-vous tentés par la pédagogie Montessori pour vos enfants ?