Le mois mars, ça annonce le retour des beaux jours. Je ne sais pas pour vous, mais moi ça me donne envie de chanter ! Le printemps, c’est la saison de l’amour, et quoi de mieux que de déclarer sa flamme en chantant ? C’est donc le coeur léger, le pas sautillant et en chantant que je vais vous présenter ma sélection de comédies musicales. J’avoue que l’idée m’est venue en voyant le succès du film La La Land, parce que je ne suis pas vraiment fan de ce genre cinématographique. 

Grease, Rendal Kleiser, 1978

C’est probablement l’une des premières comédies musicales qui a marqué le genre ! Autant je n’aime pas trop lorsque l’on mélange le chant et le cinéma, mais là j’ai adoré. Un amour de jeunes lycéens entre Danny, John Travolta et Sandy, Olivia Newton-John rythmée par des musiques d’époque, un très bon classique à regarder et re-regarder sans modération. D’ailleurs notre plumette Sam en parle aussi dans son dernier article.

Mamma Mia !, Phyllida Loyld, 2008

Bon je n’ai pas du tout aimé cette comédie musicale, mais j’étais obligée de vous en parler vu son succès. Sur une île grecque, Sophie s’apprête à épouser Sky. Mais elle souhaite retrouver l’homme qui est son père et lance des invitations à 3 hommes différents dans le but de retrouver celui qui avait séduit sa mère. 

High School Musical, Kenny Ortega, 2006

Ce n’est certainement pas la comédie musicale la plus qualitative de cette sélection, mais elle a marqué toute une génération d’adolescent dont je faisais partie. C’est la comédie musicale qui a révélé Zac Efron et Vanessa Hudgens. L’intrigue se déroule dans un lycée, c’est un peu la même histoire que Grease, une jeune fille timide aime la science et elle va tomber amoureuse du capitaine de l’équipe de basket. C’est leur passion pour la musique qui va réunir nos deux protagonistes. 

Chantons sous la pluie, Stanley Donen et Gene Kelly, 1953

Un autre classique du genre. Alors que le cinéma devient parlant, le couple star du cinéma muet est soudainement menacé par la voix de Lina. La star va alors devoir être doublée par une chanteuse qui risque bien de représenter un obstacle pour le couple

West side story, Robert Wise et Jerome Robbins, 1962

West side story est une sorte de Roméo et Juliette revisité. L’intrigue se déroule dans le bas quartier de New Yorkdeux bandes de jeunes s’affrontent, les Sharks de Bernardo et les Jets de Riff. Évidemment, deux jeunes appartenant aux deux bandes en conflit vont tomber amoureux. 

Moulin Rouge, Baz Luhrmann, 2001

C’est le genre de film qui vous retourne l’estomac. Un vrai chef-d’oeuvre ! Une réalisation magnifique, des décors et des performances à couper le souffle. L’intrigue se déroule à la fin du 19e siècle dans le quartier de Montmartre à Paris. Un jeune poète va réaliser un spectacle grandiose pour la revue du Moulin Rouge. C’est là qu’il fera la connaissance et tombera éperdument amoureux de Satine, la star du cabaret

Les Demoiselles de Rochefort, Jacques Demy, 1967

Jacques Demy est un artiste qui s’illustre dans ce genre. Si vous n’avez jamais vu un de ses films, je vous recommande vivement d’y remédier, ça ne sera pas une perte de temps. Ces films sont un émerveillement pour les yeux. Delphine et Solange sont deux jumelles de 25 ans qui rêvent au grand amour

Les Parapluies de Cherbourg, Jacques Demy, 1964

Madame Emery et sa fille Geneviève tiennent un magasin de parapluies à Cherbourg. La jeune fille tombe amoureuse de Guy qui doit partir pour la guerre d’Algérie. Geneviève enceinte de Guy va être obligée d’épouser Roland à cause de sa mère. 

The Hit Girl (Pitch Perfect), Jason Moore, 2013

C’est un peu la version de la série Glee adaptée sur grand écran. Beca arrive à l’Université et intègre un groupe de chant a cappella. Ensemble elles vont tenter d’atteindre la tête de la compétition. De la musique moderne revisitée avec beaucoup de goût.

Hair, Milos Forman, 1999

Un jeune fermier de l’Oklahoma désire aller à New York avant son départ pour le Vietnam. C’est à Central Park qu’il va faire la rencontre d’une bande de hippies qui vont changer sa vie. Encore un classique du genre.

The Blues Brothers, John Landis, 1980

C’est le film préféré de notre plumette Sam, je vous en avais déjà parlé dans un précédent article. Lorsque Jake Blues sort de prison, il est embarqué par son frère Elwood chez Soeur Marie Stigmata pour sauver l’orphelinat dans lequel ils ont été élevés. 

Chicago, Rob Marshall, 2003

Velma et Roxie sont deux chanteuses talentueuses, mais accusées de meurtres. C’est leur brillant avocat, Billy qui va les réunir pour en faire de véritables stars à la Une de tous les journaux. Une comédie musicale un peu noire, comme pour Moulin Rouge, ce qui donne davantage de profondeur au film. Un film qui réunit Richard Gere, Renée Zellweger et Catherine Zeta-Johnes, c’est forcément une réussite. 

Nine, Rob Marshall, 2009

Le film réunit les têtes d’affiche féminines telles que Pénélope Cruz, Marion Cotillard, Nicole Kidman et Kate Hudson… ça en dit long. Et pourtant son succès a été pour le moins mesuré. Guido est un célèbre réalisateur de cinéma, mais il a un défaut, il aime les femmes, beaucoup trop. Tiraillé entre sa femme, sa maîtresse, la star de son prochain film et une séduisante journaliste, il ne sait plus où donner de la tête. 

Burlesque, Steven Antin, 2010

Une jeune femme dont Christina Aguilera tient le rôle rêve de monter sur scène et de montrer son talent à tout Los Angeles. Ce rêve va se réaliser dans le club néo-burlesque de Tess. 

La La Land, Damien Chazelle, 2017

C’est la comédie musicale la plus récente et probablement le film de l’année ! Deux rêveurs se rencontrent et tombent amoureux en plein Los Angeles. Lui (Ryan Gosling) joue du piano dans des clubs miteux, Elle (Emma Stone), est serveuse mais veut devenir actrice.