Quand j’observe le monde qui m’entoure, je remarque que beaucoup trop de personnes ne sont pas pleinement souriantes et heureuses. Vous me direz que c’est normal, chacun à ses coups durs, ses problèmes et tout ceci peut être très dur à (di)gérer. Et ça, je veux bien le croire. Il est toujours difficile de surmonter une épreuve, mais avec l’expérience, j’ai compris une chose essentielle : la clé pour réussir à surmonter l’obstacle qui se dresse devant nous est de réussir à positiver. C’est bien beau dit comme ça, mais croyez moi, que le fait de positiver et de voir la vie du bon côté peut vraiment nous aider à surmonter nos peurs, nos angoisses, nos soucis du quotidien.

Il n’est pas toujours simple de sourire, d’être de bonne humeur je pense que c’est quelque chose qui s’apprend, la positivité est rarement naturelle. En général, de ce que j’ai observé, c’est quelque chose qui s’acquiert et qui se cultive au fur et à mesure. J’ai régulièrement envie d’aider ceux qui n’arrivent pas à voir ce fameux verre à moitié plein. Essayez ! Ca va vous changer la vie.

Mais, comment positiver au jour le jour ?

Beaucoup se demandent, comment positiver ? Et bien je ne suis pas une magicienne, mais j’ai bien envie de vous donner quelques conseils que j’ai appris au fur et à mesure du temps. C’est pourquoi aujourd’hui, j’ai décidé de répondre à cette question : comment positiver et surtout de partager avec vous trois façons de positiver au quotidien.

Comment positiver au quotidien - 3 façons d'apprendre à positiver - le monde qui nous entoure - vélo dans l'ombre - Les Plumettes - Au'riginalité

Donner le meilleur de soi-même

L’une des choses qui peut me mettre de mauvaise humeur est lorsque j’ai ce sentiment horrible de ne pas m’être donné à 100%. Pour donner le meilleur de soi, il faut déjà être soi. Cessez de vous cacher derrière un masque ou un millier d’excuses. Non. Apprivoisez votre caractère et votre façon d’être. Les personnes qui vous aiment réellement sont là pour vous et non pour la personne que vous tentez de montrer. N’ayez pas peur de vos sentiments, n’ayez pas peur de rigoler un peu trop fort ou de pleurer à chaudes larmes. Vous avez le droit de vous exprimer et d’être qui vous êtes. Votre caractère est une force et non une faiblesse. Bien évidemment, ce n’est pas du jour au lendemain que vous allez devenir vous-même et je pense même que l’on est jamais totalement soi à 1000%, mais si l’on essaye, on y arrivera. Une fois que l’on a apprivoisé notre personne, on peut en être fier et ainsi avancer, se fixer des objectifs, tout en laissant place de temps en temps à un petit coup de folie. Dans votre boulot, vos études, vos activités, dans tout ce qui vous tient à cœur donnez vous à fond. Mettez-y du votre et vous verrez, comment cela peut être gratifiant avant de se coucher de se dire : « Aujourd’hui, j’ai donné le meilleur de moi-même et j’en suis fier ».

Relativiser

Relativiser est LE mot clé lorsque l’on parle de positivité. J’ai mis pas mal de temps à comprendre ce que cela signifiait réellement. C’est un peu bateau de dire ça, mais regardez autour de vous, et dites vous qu’il pourrait y avoir pire comme situation. Après, certains problèmes, peuvent nous tomber dessus sans prévenir et être, à nos yeux, la pire des situations. Dans ces cas là, faites tout ce que vous pouvez, comme je vous le disais, pour améliorer cette situation. Malheureusement, nous ne pouvons pas tout contrôler, et de temps en temps il faut croire en sa bonne étoile. Dites vous que vous allez y arriver, que vous en êtes capable et que rien ne pourra vous arrêter.

Comment positiver au quotidien - 3 façons d'apprendre à positiver - écrire trois bonheurs par jour challenge - Les Plumettes - Au'riginalité

Se challenger

Et si l’on s’entraînai au quotidien ? Vous avez très probablement entendu parler du challenge « les 3 choses gratifiantes du jour », notamment dans le défi bien-être de janvier 2016. Et bien, pour tout vous dire, je n’y croyais absolument pas. Je ne comprenais pas en quoi écrire trois petits bonheurs qui se sont déroulés pendant la journée allaient m’aider à positiver au quotidien. Et bah j’ai été bête de ne pas y croire. Je me suis lancée dans ce challenge le premier janvier et tous les soirs, je me remémore ma journée en me disant que ça a été une belle journée et qu’il y a forcément au moins trois petites choses qui m’ont fait sourire. Il y a des jours ou je pourrais en écrire bien plus que trois. Et les jours sans et bien je creuse, et je trouve, parce qu’il suffit de profiter des petites choses pour simplement se rendre compte de la beauté de ce qui nous entoure.

Alors, voilà, j’espère avoir pu répondre un petit peu à la question : « comment positiver au quotidien ? », et je suis ravie d’écrire à nouveau dans la catégorie humeurs des Plumettes, cela m’avait énormément manqué. Si cet article vous a plu n’hésitez pas à l’épingler sur Pinterest ou à le partager tout simplement !

 

Enregistrer